Le Journal d’Emile

Spectacle original sur la Guerre 1914-1918 à destination des collèges, lycées, musées et médiathèques.

 » Émile était mon arrière grand-père.

Il a fait la guerre 14-18 et notamment il a participé à la bataille du 17 septembre 1914 au Château de Brimont.
Perdant cette bataille et se retrouvant prisonnier de guerre, il a pu, durant sa détention, écrire un journal de prisonnier de guerre.
Je possède ce journal depuis mon enfance et « Le journal d’Emile » nous permet d’entendre ce qu’il a écrit, d’entendre un fragment de son histoire qui, aujourd’hui est devenu un fantastique témoignage de cette époque.  »

Christophe Tostain

Avant tout, ce n’est pas un spectacle qui nous raconte une énième version du vécu d’un poilu dans les tranchées. Emile Rose nous raconte une autre façon de traverser la guerre, celui d’un prisonnier.

Les entrées pédagogiques se font au moins à deux niveaux. Pour la matière « Histoire-Géographie », le spectacle et le texte peuvent nourrir l’étude de la Première Guerre Mondiale ; le déclenchement de la guerre, la mobilisation, le départ vers le front…

Pour la matière « Français », le texte ouvre sur la pratique de l’écriture d’un journal et plus largement du journal intime et de l’écriture épistolaire puisque dans le texte, Emile Rose écrivait beaucoup de cartes et en recevait aussi.

Texte : Emile Rose

Mise en scène : Christophe Tostain

Jeu : Kévin Lelannier

Le dossier : ici