Happé (Color Gang)

« Rompu à l’écriture dramatique et ses nombreuses et exigeantes contraintes, il m’arrive parfois de m’échapper dans d’autres formes d’écriture plus libres sans autre objectif que celui du geste de l’écriture, et depuis quelques temps, cette pratique est quasi quotidienne, comme un exercice nécessaire, une liberté vitale à la santé mentale.

Le 5 décembre 2015, je regardais mon père expirer une dernière fois dans une chambre anonyme du CHU de Caen après deux années d’une longue maladie. J’ai assisté à ses deux dernières heures pendant lesquelles je le regardais s’enfuir lentement, lui étant allongé sur un lit anonyme de l’hôpital et j’ai vu sa vie se rompre comme un fil de soie.

Mon père fut le premier mort que je vis.

Happés se lit aussi à P  qui, dévoilé intégralement, se dirait à Pierre, ainsi s’appelait mon père.

Happés est une série de textes écrits quotidiennement, où presque, à la suite de son décès. Ecrire ces textes n’avait aucun but consolateur ou rédempteur. Il s’agissait simplement d’écrire et de décrire des impressions minimalistes sur ce que la mort, la vue de la mort, laissait comme trace à l’intérieur du corps de celui qui la regarde en toute impuissance. Voir celui qui disparait nous donne à comprendre ce que nous sommes et ce que sera notre fin. Voir la mort change la vie. La mort happe celle ou celui qu’elle prend. La mort happe aussi celle ou celui qui la regarde œuvrer.

Happés se compose de sensations qui tentent de capter ce qui s’échappe avant, pendant et après la mort, que ce soit le souvenir, le corps, la conscience, l’émotion…

Le format court est la conséquence de chercher à écrire chaque matin la sensation brute d’un nouveau jour creusé par l’absence.

A la suite d’une concentration extrême, cette sensation est posée comme un geste calligraphique, comme un idéogramme. Les mots cherchent à fixer, à circonscrire et à définir cette sensation, à la plume et à l’encre noire sur des carnets Moleskine. »

Christophe Tostain

Reprise d’ Etat Frontière

 LE 4/04/2019  – 20H30

avec le soutien d’ AMNESTY INTERNATIONAL

La Cie du Phoenix présente :

Salle Millet ‘Nium

Lycée Millet

Rue Bougainville –  50130 Cherbourg en Cotentin
Réservations au 06 03 68 41 26
Tarifs : 8 euros / réduit : 5 euros

 Suite à la représentation aura lieu une rencontre avec
l’association ITINERANCES :

Association qui a pour but d’aider tous les réfugiés présents sur l’agglomération de Cherbourg,
d’un point de vue administratif, juridique, matériel, sanitaire et d’intégration à notre société
quels que soient leur statut et leur projet.

 

Lui s’appelle Pacifique. Il est jeune. Il a traversé l’Afrique. La Méditerranée. Il a parcouru l’Europe. De camions en camions. Depuis plusieurs semaines, il est échoué dans un camp. Un vaste camp où de nombreux autres comme lui s’échouent. Alors, il s’en échappe quotidiennement.
Un soir, Pacifique s’égare dans un quartier garni de maisons bourgeoises. Une porte d’une maison est restée accidentellement ouverte. Personne. Il entre…découvre peu à peu son Nouveau Monde européen.
« Aucun des Etats contractants n’expulsera ou ne refoulera, de quelque
manière que ce soit, un réfugié sur les frontières des territoires où sa vie ou sa liberté serait menacée en raison de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques. »

Article 33 alinéa 1 de la « Convention de Genève »

JEU :
JULIETTE CROIZAT – ERICK DESHORS
CHARLES NOMWENDÉ TIENDREBEOGO

ECRITURE ET MISE EN SCENE :
CHRISTOPHE TOSTAIN

ASSISTANTE A LA MISE EN SCENE :
VIOLETTE POUZET-ROUSSEL

CONSEILLER DRAMATURGIQUE :
FRANÇOIS-XAVIER MALINGRE

MUSIQUE :
ARNAUD LÉGER

Etat Frontière est soutenu par la Fondation Ecart Pomaret, la Ville de Cormelles le Royal et le Théâtre de Lisieux, il est coproduit par le Théâtre de l’Archipel

dossier ici

Etat Frontière

Création 2019


« Aucun des Etats contractants n’expulsera ou ne refoulera, de quelque
manière que ce soit, un réfugié sur les frontières des territoires où sa vie ou sa liberté serait menacée en raison de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques. » Article 33 alinéa 1 de la Convention de Genève.

Il s’appelle Pacifique. Il a traversé l’Afrique. La Méditerranée. Il a parcouru l’Europe. Depuis quelque temps, il est échoué dans un camp. Quotidiennement, il s’ en échappe.
Une nuit, Pacifique s’aventure dans un quartier garni de « grandes et belles maisons ». Il aperçoit une porte d’entrée ouverte. Personne. Il entre. Sans le savoir, Pacifique s’invite chez Jane, romancière en quête d’inspiration, et Jeff, journaliste politique engagé, vedette de la télévision.  Par cette intrusion innocente, Pacifique va découvrir peu à peu son Nouveau Monde européen, son Eldorado…
Dans un espace minimaliste, Jane et Jeff, figures de notre monde occidental, s’accrochent aux petits vides qui les entourent. Ils s’invectivent, s’approchent sans jamais se rapprocher, engoncés dans leurs petites bulles de vie. Le verbe est incisif, toujours chargé de bonnes intentions, mais quand les postures se confrontent à l’inattendu, les masques de la bien-pensance tombent, les vrais visages apparaissent…
 

 

JEU :
JULIETTE CROIZAT – ERICK DESHORS
CHARLES NOMWENDÉ TIENDREBEOGO

ECRITURE ET MISE EN SCENE :
CHRISTOPHE TOSTAIN

ASSISTANTE A LA MISE EN SCENE :
VIOLETTE POUZET-ROUSSEL

MUSIQUE :
ARNAUD LÉGER

Etat Frontière est soutenu par la Fondation Ecart Pomaret, la Ville de Cormelles le Royal et le Théâtre de Lisieux, le Conseil Départemental du Calvados, l’ODIA Normandie, il est coproduit par le Théâtre de l’Archipel.

Dossier complet ici

Reprise des ateliers théâtre pour enfants et pour adultes

!!! LES COURS DE THÉÂTRE REPRENNENT  !!!

Réunion d’information et d’inscription:
mercredi 19 septembre à 18h00
Salle des Drakkars,
place des Drakkars (à côté de la bibliothèque)
à  Cormelles le Royal

Pour information :

Théâtre pour enfants :
à partir de 8 ans le mercredi de 17h à 18h30

Théâtre pour ados / adultes :
à partir de 16 ans
jour et horaire à définir avec le groupe et l’intervenant

Les deux ateliers sont menés par Christophe Tostain.

Ils se dérouleront dans la Salle des Drakkars

tarifs:

210 € pour les Cormelllois
225 € pour les non Cormellois
pour tout renseignement : 06 03 68 41 26

Le Mensonge du Singe

Le Mensonge du Singe
se jouera du 6 au 27 juillet 2018
au Théâtre Artéphile en Avignon
à 13h00 (relâche le dimanche)

 

dossier de presse : ici

L’ AFFICHE OFFICIELLE :

 

Pour réaliser ce projet, nous avons mis en place un financement participatif sur le site Hello Asso.

NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE AIDE !!!!

Vous aussi vous pouvez nous aider à réaliser cette magnifique aventure en faisant un don à votre mesure. Vous trouverez tous les détails ici :

 

>>> AUTRES RENDEZ VOUS <<<

13 juillet 2018 : dans le cadre du IN

– 17h30 : débat «Théâtre Social, théâtre politique ?» entre Christophe Tostain, Alain Badiou, Samuel Gallet, Alexandra Badéa, Arnaud Maïsetti à la Maison Jean Vilar

15 juillet 2018 :
les Officieuses au Théâtre Artéphile

(entrée libre sur réservation au 04 90 03 01 90)
– 18H00 : lecture de la nouvelle pièce de Christophe Tostain initulée Etat Frontière par les comédiens de la Cie du Phoenix (60mn)
– 21H00 : NAR6 : performance poéticaudiovisuelle de Christophe Tostain (45mn)

Événements à venir en novembre et décembre 2017

Reprise de Par la voix ! 

le 16 décembre 17H00 : Espace Tandem à la Maladredrie à Caen
le 20 décembre à 14h30 : La Source à la Guéroulde (27)

C’est l’histoire de Roseline qui n’a pas encore 10 ans. Elle est dotée d’une voix de cochon. Alors un jour, ne supportant plus le monde, elle décide d’enfermer sa voix dans un petit coffre fort et de jeter la clé.

Jeu : Emilie Horcholle
Lumières : Cyrille Nagau
Texte et mise en scène : Christophe Tostain

+d’infos : ici

28, 29 et 30 novembre à 20h30 : Le Mensonge du Singe

Théâtre de la Haute Ville à Granville (dans le cadre de la saison du Théâtre de l’Archipel)

Jeu : François Xavier Malingre
Texte et mise en scène : Christophe Tostain
Conseiller dramaturgique : Fabrice Michel

Un homme. Sans identité. Il s’appelle Franck, Stanislas, Mickaël… Il ne sait plus.
Cet homme habite un pavillon blanc dans la zone pavillonnaire d’une zone périurbaine. Il ne sait plus comment il en est arrivé là. Il y a longtemps…
Il décide de faire un voyage, sans bouger. Il décide de marcher, sans bouger. Il se projette dans un futur proche où il sortirait de chez lui, de son pavillon blanc pour traverser le lotissement. Qu’envisage t’il ?

+d’infos : ici

14 novembre à 20H00 : Le Journal d’Emile

Médiathèque de Cormelles le Royal.

Récit d’un prisonnier de la guerre 1914-1918
Monologue pour un acteur
Adaptation et mise en scène Christophe Tostain / La Cie du Phœnix
Jeu Kévin Lelannier

Le journal d’Emile est un fragment de l’histoire familiale du metteur en scène, une adaptation d’un récit écrit dans un cahier pendant la guerre 14-18 par son arrière-grand-père.
 
Tout public à partir de 10 ans – Durée : 1h
Gratuit – Réservation conseillée au 02 31 52 18 54

+d’infos : ici

 

 

Les Mercurielles 2017

Du 11 au 15 septembre, la 17e édition des Mercurielles, réseau d’ateliers d’écriture de Cherbourg-en-Cotentin, explore la notion de vérité(s) en littérature.
Quatre auteurs – Emmanuel Adély, François Beaune, Claire Castillon et Samira Sedira – animeront des ateliers d’écriture et des rencontres avec le grand public, ainsi qu’auprès de publics ciblés.

Vendredi 15 septembre à 20H00 : spectacle de clôture par la Cie du Phoenix au Théâtre des Miroirs à la Glacerie.

Inscription aux ateliers théâtre 2017-2018

 

Aux adultes et aux enfants :

Si vous souhaitez vous inscrire aux ateliers de pratique théâtrale de la Cie du Phoenix pour la saison 2017-2018, nous vous donnons rendez-vous le mercredi 6 septembre à 17h00 dans la Salle de la Pommeraie à Cormelles le Royal.

Les ateliers auront lieu :

  • pour les enfants (8 à 12 ans) : le mercredi de 17h00 à 18h30
  • pour adultes : le mardi de 20h00 à 22h00

Pour tout renseignement : 06 03 68 41 26.

 

Appel à don !

La Cie du Phoenix vient de mettre en ligne une grande campagne de don pour financer notre prochaine création intitulée «  Le Mensonge du Singe.  »

Nous nous produirons pour la première fois les 28, 29 et 30 novembre 2017 au Théâtre de l’Archipel à Granville (14) et nous voulons poursuivre notre aventure en Avignon en 2018.

Une fois n’est pas coutume : nous faisons donc appel à votre générosité.

Tous les dons comptent !!!! Et nous vous serions très reconnaissants à toutes et tous si vous pouviez faire un geste afin que nous puissions atteindre notre objectif.

Chacune et chacun peut payer en ligne en toute sécurité et donner à la mesure de son souhait en seulement quelques clics.

Notre campagne se trouve sur le site HELLOASSO. Elle se trouve facilement en cliquant sur ce lien (et si ça ne marche pas en le « copiant-collant » sur n’importe quel navigateur ) :

https://www.helloasso.com/associations/la-compagnie-du-phoenix/collectes/le-mensonge-du-singe

Vous pouvez y découvrir tous les détails expliquent notre projet et notre démarche.

Aussi, nous comptons sur chacun et chacune pour diffuser autant que possible cette campagne aux connaissances proches et lointaines (famille, amis…), car plus notre appel au financement participatif sera diffusé, plus nous aurons la chance d’atteindre notre objectif.

Nous restons à la disposition de toutes et tous pour donner de plus amples renseignement, discuter de ce projet et répondre à toutes les questions.

En deux mots : aidez-nous !!